Ils ont été rejoints par le président de l’Agence juive pour Israël Natan Sharansky qui a allumé la ménorah d’Hanoukka et a déclaré que la visite de lycéens en Israël était « une expression très forte de solidarité qui reflète la chaleur et la connexion unique entre le communauté juive de France et l’Etat d’Israël ».

Les participants ont pu apprécier les performances par le chanteur et compositeur israélien Yonatan Razel et le chanteur principal de l’armée le Lt Colonel Shai Abramson, accompagné par la troupe des rabbins de l’armée.

Le projet éducatif « Bac Bleu Blanc » est réalisé à l’initiative de l’Agence Juive pour Israël et de l’Expérience Israélienne. Ce projet soutenu par MASSA est le plus important projet de voyage éducatif en Israël pour la jeunesse juive de France.

Les objectifs de ce voyage éducatif sont multiples :

– Renforcer auprès des élèves le lien historique entre le peuple juif et la Terre d’Israël à travers l’étude des sources juives et la visite de sites historiques.

– Faire découvrir aux élèves l’histoire moderne d’Israël et la société israélienne.

– Présenter aux élèves le projet « Massa » et les opportunités qu’il offre à tout jeune âgé de 18 à 30 ans de venir étudier un semestre ou plus en Israël dans le cadre de programmes lui permettant de bénéficier de bourses d’études.

– Faire connaître aux élèves qui souhaitent poursuivre leurs études en Israël après le baccalauréat les options d’études supérieures en Israël.

– Encourager les jeunes qui le souhaitent à venir étudier une année en Israël au lendemain du Baccalauréat.

Chaque année, des milliers de Juifs français viennent en Israël avec divers programmes de l’Agence juive, y compris Bac Bleu Blanc, Masa Israël Journey, Onward Israel et enfin l’Alyah (immigration).

L’immigration juive française en Israël est plus forte que jamais, avec plus de 6 600 immigrants qui se sont installés cette année, plus du double de 3 288 qui sont arrivés dans tout 2013 et du triple des 1 917 de 2012. La visite des lycéens sert de voyage initial et de nombreux participants retourneront en Israël pour de plus longs séjours.