New York – Plus de 10 000 personnes ont participé à une manifestation lundi devant le siège des Nations unies en solidarité avec Israël pendant son combat contre le Hamas.

La fédération de New York de l’UJA [Appel Juif unifié] et du Jewish Community Relations Council [Conseil des relations de la communauté juive] de New York ont organisé un rassemblement au Dad Hammarskjold Plaza. Selon le Jewish Telegraphic Agency (JTA), d’autres groupes juifs orthodoxes, conservateurs et réformés, ont sponsorisé l’évènement.

Il y avait des pancartes où l’on pouvait lire « Nous sommes tous Israël » et « NY aime Israël ». Certaines personnes parmi la foule agitaient des drapeaux d’Israël. La foule semblait remplir le moindre centimètre carré du square qui se trouve sur la 10ème rue entre la Première et la Deuxième Avenue raconte Ralafel.

« Il y avait la force du nombre et la force de l’esprit. C’était important émotionnellement » déclare Rabbi Joseph Potasnik, le vice-président du Conseil d’administration des rabbins de New York.

La liste des orateurs comprenaient le sénateur Charles Schumer (D-NY), l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Ron Prosor, et le consul général israélien, Ido Aharoni. Arnold Eisen, le chancelier du Jewish Theological Seminary [Séminaire théologique juif], et Richard M. Joel, président de la Yeshiva University de New York, ont aussi pris la parole.

Prosor a déclaré qu’il espérait que la voix des personnes présentes, une voix qui est « saine », pénétrera l’immeuble de l’ONU qui se trouve aux alentours. Il a insisté sur le fait qu’Israël recherchait la paix mais que cette paix n’était pas possible tant que le Hamas tentera de tuer son peuple [d’Israël].

Etaient aussi présents, des membres du clergé d’autres confessions comme le révérend Jacques Degraff. La remarque d’un membre de l’Assemblée législative, Hakim Jeffries, sur le fait qu’Israël « l’a toujours remporté » et « le remportera encore » a été accueillie par une explosion d’applaudissements, raconte Potasnik.

« Personne ne souciait de sa confession aujourd’hui », explique Potasnik.

Le Solidarity Rally [rassemblement de solidarité] coïncidait avec la réunion du « National Leadership Assembly for Israel [l’Assemblée nationale des dirigeants pour Israël] » au National Press Club de Washington DC. La conférence organisée par la Conference of Presidents of Major American Jewish Organizations [Conférence des présidents des Organisations juives américaines majeures] a réuni les dirigeants des organisations juives les plus importantes des Etats-Unis.

« [L’ambiance] était aussi grave que pendant la guerre des Six Jours. Tout le monde était là-bas ensemble. C’était la première fois, depuis longtemps, que les Juifs de tous les fronts politiques étaient unis ».

Ralafel raconte qu’il y avait une petite contre-manifestation pro-palestinienne de l’autre côté de la rue. Le service d’ordre de la police de New York « a fait un excellent travail » pour que tout se passe dans le calme.

Les Maccabeats, un groupe de musique a cappella, ont chanté pendant le rassemblement. Ils ont terminé leur performance avec l’Hatikvah. L’hymne national israélien a aussi marqué la fin du rassemblement.

« L’ambiance était festive, très optimiste », décrit Ralafel. « Je suis heureux d’y être allé ».

Ron Prosor, ambassadeur d'Israël aux Nations unies à New York lors d'un rassemblement à New York en soutien à Israël - 28 juillet 2014 (Crédit : autorisation)

Ron Prosor, ambassadeur d’Israël aux Nations unies à New York lors d’un rassemblement à New York en soutien à Israël – 28 juillet 2014 (Crédit : autorisation)

JTA a contribué à cet article.