Cent quinze garçons orphelins ont célébré leur bar mitzvah ensemble à Jérusalem jeudi, marquant l’occasion au mur Occidental dans un effort coordonné par Colel Chabad, une ancienne organisation de services sociaux en Israël.

Le programme pour la bar mitzvah des garçons en est à sa 15e année.

Les garçons forment un groupe diversifié, certains issus de milieu observant, d’autres assistant à un office religieux pour la première fois de leur vie. Ce qui les unissait, c’était la perte d’un parent. Certains avaient perdu leur père ou leur mère des suites d’une maladie, d’autres dans des accidents tragiques, des attaques terroristes, d’un suicide.

Chaque garçon a reçu un nouveau châle de prière [talit] et des phylactères [tefilin], et a participé à l’écriture d’une lettre dans un nouveau rouleau de la Torah donné par une famille de Ra’anana en l’honneur de la bar mitzvah de leur propre fils.

Ils ont également été soumis à une épreuve de shopping chez Zara pour être sur leur trente-et-un pour l’occasion.

Beaucoup de garçons sont issus de familles à faibles revenus et le financement de la célébration de leur bar mitzvah provient des donateurs du Colel Chabad.

Au mur Occidental, chaque garçon a dansé accompagné de tambours, de trompettes et de chants, et ils ont fait une bénédiction sur la Torah pour la première fois.

Après la cérémonie, les garçons ont continué la fête au Centre International des Conventions Binyanei Hauma de la ville, où ils ont continué les célébrations avec des danses, des photos officielles et des cadeaux.