L’armée israélienne a arrêté 12 militants israéliens pro-palestiniens samedi lors d’une commémoration dans la ville poudrière de Hébron, en Cisjordanie, pour 29 Palestiniens tués par un terroriste juif en 1994.

Environ 200 personnes, en majorité des Palestiniens et quelques militants internationaux, dont des Israéliens, ont pris part à la manifestation d’anniversaire qui a été dispersée après des jets de pierres contre des soldats par des manifestants, a déclaré une porte-parole de l’armée.

La radio militaire a déclaré que les Israéliens avaient été arrêtés pour être entrés dans un territoire contrôlé par les Palestiniens sans autorisation.

Le Tombeau des Patriarches, lieu saint pour les juifs et les musulmans, en tant que mosquée Ibrahimi, a été le site d’un massacre perpétré par Baruch Goldstein en 1994, mort lynché le 25 février 1994 après avoir vidé le chargeur d’un fusil automatique sur des fidèles palestiniens, tuant 29 personnes et en blessant 125 autres.

La manifestation de samedi s’est déroulée dans un contexte de tensions élevées dans la région de Hébron, qui a été au cœur de la vague actuelle de violence et de terrorisme.