Treize Palestiniens ont été arrêtés par l’armée israélienne dans la nuit de samedi à dimanche, dans différentes villes de Cisjordanie, a-t-on appris dimanche auprès de l’armée.

« Treize Palestiniens recherchés pour des activités illégales ont été arrêtés cette nuit », a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’armée sans préciser le motif de ces arrestations.

Les interpellations ont eu lieu dans plusieurs villes de Cisjordanie, notamment Hébron et Bethléem, ainsi que dans deux villages au nord de Ramallah, a précisé l’armée.

Une source de sécurité palestinienne a confirmé à l’AFP plusieurs cas d’arrestations la nuit dernière et ces derniers jours.

Les forces de sécurité israéliennes sont, selon les médias israéliens, en état d’alerte en Cisjordanie après la mort de deux jeunes Palestiniens tués jeudi par l’armée lors des manifestations de la « Nakba », (catastrophe en arabe) que représente pour les Palestiniens la création d’Israël en 1948 et la tragédie des réfugiés.

Quelque 3 000 personnes ont participé vendredi à Bir Zeit, en Cisjordanie, aux obsèques des deux jeunes Palestiniens.

Après les obsèques, une centaine de Palestiniens se sont heurtés aux soldats israéliens et deux journalistes israéliens ont été agressés par des manifestants.