Des milliers de recrues âgées d’à peine 15 ans ont appris à kidnapper des soldats, à utiliser des armes, et à s’infiltrer en Israël par des tunnels dans un camp d’entraînement paramilitaire du Hamas à Gaza.

Quelque 15 000 adolescents et des jeunes gens de Gaza ont reçu jeudi leurs diplômes de camps de formation d’une semaine, appelés les « pionniers de libération. »

Les jeunes de 15 à 21 ans ont suivi une formation militaire pour la branche armée du Hamas, Ezzeddin al-Qassam, six mois après que le Hamas et d’autres groupes terroristes de Gaza aient mené une guerre de 50 jours contre Israël.

Les exercices comprenaient l’entraînement aux armes et des simulations d’enlèvement de soldats israéliens et l’infiltration en Israël par des tunnels. Des portraits de dirigeants israéliens ont été utilisés dans les cibles pour la formation des tireurs d’élite.

« Nous participons à ce camp pour savoir comment combattre l’ennemi sioniste et ainsi retrouver notre patrie ancestrale de la Palestine », a précisé un adolescent dans un reportage sur les camps d’entrainement diffusé jeudi soir sur la Deuxième chaîne israélienne.

A la cérémonie de remise des diplômes de jeudi dans la ville de Gaza assistaient le dirigeant du Hamas Ismaïl Haniyeh, l’ancien Premier ministre de Gaza. Le groupe terroriste islamiste, qui est engagé à la destruction d’Israël, a pris le contrôle de Gaza en 2007.

Selon un porte-parole du Hamas, la forte demande pour recevoir la formation du camp a forcé les organisateurs à élargir le programme et à faire des changements logistiques pour accueillir tous les participants.

« Ils nous forment à être un combattant du djihad pour Allah, pour libérer la Palestine de la souillure de l’occupation sioniste, et à être prêts pour notre prochaine indépendance, si Allah le veut », a déclaré un autre jeune participant.

Selon le reportage télévisé, le Hamas organise chaque année des camps de type militaire pour des jeunes recrues, mais c’était la première fois que son aile militaire a accueilli la formation dans ses bases.

On estime à 20 000-25 000 le nombre de combattants dans les rangs des Brigades al-Qassam. Le Hamas a tiré plus de 4 500 roquettes et d’autres projectiles sur Israël, et tenté plusieurs attaques à travers les tunnels.