Un homme qui avait poignardé et tué un soldat en permission pendant une bagarre dans une discothèque a été condamné à 15 ans de prison après avoir conclu un accord judiciaire avec le parquet.

Ben Ganish a été condamné mardi par la cour du district de Lod pour le meurtre d’Iftach Grady, 19 ans, de Givatayim, dans un club de Raanana en 2014.

Ganish, 23 ans, devra aussi payer 250 000 shekels de dédommagements, après un accord dans lequel il a avoué l’homicide et l’obstruction à la justice.

« Je suis vraiment désolé de ce qui est arrivé, a dit Ganish à la cour. Je n’aurai jamais imaginé qu’une telle chose se produirait. Toutes les nuits, à chaque minute, à chaque instant, c’est quelque chose qui m’accompagnera toute ma vie. J’ai causé la destruction de familles entières, en particulier de la famille Grady et de ma famille. »

Le père de Grady, Ezer, a dit à la cour qu’il ne pouvait pas accepter la peine et qu’il rejetait l’accord passé avec Ganish.

« Ici, il y a un homme que je considère comme une personne subtile et très cruelle, qui n’a aucun problème à prendre la vie d’une autre personne à cause d’une insulte », a-t-il dit.

« J’espère que cet homme paiera […] le prix élevé qu’il doit payer, a dit Erez Grady. Pas pour mon bien, parce que ce qui était important pour moi est parti et ne reviendra pas. Mais pour le bien de la société. »

Erez Grady a ensuite vivement critiqué le système judiciaire, pour ce qu’il juge être une parodie de justice.

« Les cours ont prouvé aujourd’hui que beaucoup d’argent achète la justice, a-t-il dit. Cette peine n’est pas proportionnelle, c’est une farce. Ce sont les juges d’Israël dans cet écœurant état criminel. Ils ont assassiné mon fils pour rien. Je ne voulais pas de cet accord et je m’y suis toujours opposé. Est-ce que quelqu’un m’a posé la question ? Ne suis-je pas une partie de tout cela ? »

Manny Dabush, jugé coupable de ne pas avoir empêché le meurtre d'Iftach Grady, 19 ans, devant un club de Raanana, devant la cour des magistrats de Petah Tikva, le 22 avril 2014. (Crédit : Flash90)

Manny Dabush, jugé coupable de ne pas avoir empêché le meurtre d’Iftach Grady, 19 ans, devant un club de Raanana, devant la cour des magistrats de Petah Tikva, le 22 avril 2014. (Crédit : Flash90)

Ganish a été mis en examen un mois après les faits, en mai 2014. Trois autres personnes, Manny Dabush, Shai Calderon et Sapir Guter, ont elles aussi été accusées pour leur implication dans le meurtre.

Selon l’acte d’inculpation, les quatre hommes étaient dans une discothèque de Raanana, dans le centre du pays. Calderon s’intéressait à la petite amie de Grady, ce qui a entraîné un combat entre le groupe et Grady et ses amis. Les videurs ont dû les séparer.

L’acte d’inculpation indique que Ganish a convaincu l’une des personnes avec qui il s’était battu. Lui et Dabush sont entrés dans la cuisine de la discothèque, où Ganish a donné à Dabush une grande fourchette à grill à deux dents, puis il a pris un couteau de boucher. Ils ont ensuite attendu devant le club. Ils ont tenté sans succès de poignarder l’un des amis de Grady qui quittait le club, mais a réussi à fuir. Ils ont ensuite trouvé Grady, l’ont poussé contre un mur et ont commencé à le frapper. Dabush l’a poignardé avec la fourchette et Ganish avec le couteau. Grady est mort d’une hémorragie et les criminels ont fui la scène.

Dabush a été jugé coupable de ne pas avoir empêché un crime et d’obstruction aux procédures judiciaires. Il a été condamné à 15 mois de prison, qu’il a purgés entre avril 2014 et août 2015.