Dix-huit démocrates juifs américains de la Chambre des représentants ont appelé le président Donald Trump à combattre sans équivoque « les racistes et les antisémites » suite au rassemblement meurtrier qui a été organisé par l’extrême-droite à Charlottesville.

« Nous sommes profondément troublés par votre déclaration blâmant les ‘deux parties’ pour les violences à Charlottesville, en Virginie », disait la lettre qui a été envoyée jeudi à l’initiative du démocrate Sander Levin, représentant du Michigan.

« Vos déclarations montrent une profonde incompréhension de l’histoire et un manque fondamental de repères moraux. En tant que chef de notre nation, il vous incombe de vous dresser contre la haine et non de légitimer ceux qui la commettent avec violence ».

Suite à l’attaque à la voiture-bélier perpétrée samedi par un néo-nazi présumé qui a tué une habitante de Charlottesville, Trump a condamné les néo-nazis, le Ku Kux klan et les suprématistes blancs, mais également déclaré que des violences avaient émané « de tous les côtés » et qu’il y avait « des gens très bien » dans les deux camps.

Des groupes d’extrême-droite ont convergé vers Charlottesville le week-end dernier pour protester contre le retrait prévu par la ville d’une statut du général confédéré Robert E. Lee. Certains participants au rassemblement ont brandi des drapeaux nazis et ont scandé des slogans racistes et antisémites sans objection visible des autres personnes présentes. Des échauffourées ont éclaté entre des manifestants et des contre-manifestants.

« Dans les termes les plus forts possibles, nous vous recommandons vivement de combattre sans équivoque les racistes et les antisémites », dit la lettre. « Toute autre chose ne peut se situer qu’en-deça de la dignité de votre fonction et des idéaux de notre grande nation ».

Il y a 21 démocrates à la Chambre qui s’identifient comme Juifs et deux républicains.