JTA – Des célébrités juives ont répondu aux manifestations « Unite the Right » devenues violentes à Charlottesville, en Virginie, pendant le week-end.

Les chanteuses Pink et Regina Spektor étaient toutes deux en tournée à Berlin au moment des manifestations de samedi, pendant lesquelles des centaines de suprématistes blancs se sont rassemblés pour protester contre le retrait d’une statue du général confédéré Robert E. Lee, et une contre-manifestante a été tuée pendant une attaque à la voiture bélier.

Dans leurs réponses sur les réseaux sociaux, toutes deux ont comparé les faits qui se sont produits aux Etats-Unis avec la sombre histoire de Berlin.

Pink, née Alecia Beth Moore et dont la mère était juive, a immédiatement souligné son identité juive. « Il est incroyable de voir des néo-nazis défiler en 2017, alors que moi, une femme juive, me dirige vers un spectacle à Berlin par les tunnels qu’il a construits », a écrit Pink en parlant des tunnels construits par Adolf Hitler pour aller au Waldbühne, la salle où elle se produisait vendredi.

« J’ai marché dans ce tunnel pour aller sur scène, pendant que des personnes comme lui marchaient à Charlottesville. Mon cœur pleure la quantité de haine présente dans ce monde. »

It’s incredible to watch neo-nazis march in 2017, while I, a Jewish woman, headline a show in Berlin where these tunnels were built by him, built curvy so he couldn’t be shot in the back. I walked through this tunnel to get to stage while people just like him marched in Charlottesville. My heart aches for the amount of hatred in this world. But in this place, where so many awful things happened once upon a time, here we are together in Berlin. People of all walks of life celebrating together. He didn’t win. Hate didn’t win here and this show, all of us on stage and in the audience together, we are a living testament to that. This city of Berlin is full of beautiful, loving people who accept me for who I am. The world is still full of beautiful people. Hate will not win if we don’t let it. It’s up to each of us to choose love and acceptance. This is an old war that’s already been lost. They will not win. RIP Heather Heyer 🙏

Une publication partagée par P!NK (@pink) le

Regina Spektor a parlé de son enfance de réfugiée juive de l’Union soviétique dans un post publié lundi sur Facebook.

« Je suis à Berlin où, après une sombre histoire, il est illégal d’être nazi ou de prononcer des paroles racistes, a-t-elle écrit. En tant que réfugiée, j’ai promis de protéger et de me battre pour mon pays quand j’ai prononcé le serment d’allégeance et suis devenue citoyenne [américaine]. J’étais alors adolescente. Quand j’ai levé la main droite, je n’avais jamais imaginé que ces discours racistes et la normalisation des préjugés institutionnalisés frapperaient à nouveau après si peu de temps. Les racistes sortent de l’ombre, et sont enhardis. »

Heather Heyer, 32 ans, citée par Pink, a été tuée samedi quand James Alex Fields, néonazi de 20 ans, a foncé avec sa voiture dans un groupe de contre-manifestants. Il a également blessé 19 personnes.