Deux étudiants de l’Université d’Illinois sont accusés d’avoir vandalisé la ménorah devant le Centre Habad de la Vie Juive de l’école Urbana-Champaign.

Jacob Bassler et Nicholas Gustafson, tous deux âgés de 18 ans, se sont rendus à la police universitaire, a rapporté l’affilié local de Fox News.

Le 28 octobre dernier, les caméras de sécurité ont surpris deux personnes en train de pousser un chariot en direction du centre Chabad du campus sud d’Illinois en essayant de déplacer la ménorah d’une hauteur de 2m75, puis ils ont arraché une des branches de la Ménorah. La branche abîmée a été rapportée plus tard mais n’a pas pu être réparée.

Le porte-parole de la police, Patrick Wade, a déclaré à la News-Gazette de Champaign-Urbana que les étudiants ont fait état d’une accusation criminelle de détérioration à la propriété parce qu’elle a eu lieu dans un lieu de culte.

L’influence de l’alcool semble avoir motivé les deux étudiants à commettre ce délit. Cela ne semble pas être un acte antisémite. Les adolescents ont également été incriminés pour avoir volé un panier d’une épicerie locale.

Le directeur du Centre Chabad de l’université, le rabbin Dovid Tiechtel, a déclaré que le centre travaillait avec un architecte pour concevoir une menorah en acier qui sera sans doute inaugurée à Hanoucca en décembre.

En août 2015, un résident de Champaign, âgé de 20 ans, avait été arrêté pour avoir dégradé la ménorah à sa base. Max Kristy n’était pas un étudiant de l’université et a déclaré au News-Gazette qu’il était ivre au moment de l’incident et qu’il avait l’intention de prendre la menorah pour en faire un cadeau à un ami juif. Il n’a pas été accusé d’un crime de haine.

La menorah a également été vandalisée en avril 2015.