Un tribunal israélien a condamné lundi à des peines de neuf et dix ans de prison deux Palestiniens reconnus coupables d’avoir projeté des attentats au nom de l’organisation Etat islamique (EI), a indiqué le ministère de la Justice.

Moussaab Aliane a été condamné à 10 ans de prison pour appartenance à l’EI et complot en vue de commettre un attentat, tandis que Samir Abed Rabbo a été condamné à neuf ans de prison. Tous deux sont originaires du quartier palestinien de Sour Baher, à Jérusalem-Est.

L’Etat hébreu a intégré l’EI à sa liste des organisations terroristes en octobre 2015.

Selon les attendus du jugement, M. Aliane s’est rendu en 2015 en Jordanie pour rejoindre les jihadistes de l’EI en Syrie. Mais il a été arrêté par les autorités jordaniennes qui l’ont expulsé vers Israël.

Il est également accusé d’avoir formé Samir Abed Rabbo à la fabrication d’engins explosifs en vue d’attentats qui n’ont finalement pas eu lieu, a précisé le ministère.

Plusieurs Arabes israéliens, accusés de liens avec l’EI, ont été arrêtés ces derniers mois dans le nord d’Israël et une cinquantaine d’Arabes israéliens se battraient actuellement dans les rangs du groupe ultra-radical en Syrie et en Irak, selon les services de renseignement israéliens.