Deux Palestiniens ont été tués lundi dans le nord de la bande de Gaza par un raid israélien qui a également fait deux blessés, selon des sources médicales dans le territoire gouverné par le Hamas.

« Moussaab al-Zaanine, âgé d’une vingtaine d’années, a été tué par un missile tiré par un avion israélien sur un groupe de personnes dans un champ à Beit Hanoun », près de la frontière avec Israël, a précisé à l’AFP un porte-parole des services d’urgences de Gaza, Achraf al-Qoudra.

Grièvement blessé, Sharif Nasser, agé de 31 ans, est décédé peu après le raid, selon la même source.

L’armée israélienne a confirmé dans un communiqué « un raid aérien visant des terroristes qui s’apprêtaient à tirer des roquettes à partir du nord de la bande de Gaza ».

Le 22 janvier, deux Palestiniens, dont un membre d’un groupe armé, Ahmad Zaanin, avaient été tués dans un raid israélien dans le nord de la bande de Gaza à la suite de tirs de roquettes vers Israël.

L’armée israélienne avait affirmé qu’Ahmad Zaanin était impliqué dans de récents tirs de roquettes, en particulier lors des funérailles de l’ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon le 15 janvier, et qu’il avait rejoint la branche armée du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, gauche radicale).

La branche armée du mouvement radical Jihad islamique, les Brigades Al-Qods, l’avait pour sa part revendiqué comme un de ses membres.

Le 9 février, un autre membre d’un groupe armé palestinien, Abdallah Kharti, avait été grièvement blessé par un raid aérien alors qu’il circulait à moto à Deïr al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.

L’armée israélienne avait confirmé l’avoir visé, l’accusant d’être impliqué dans des tirs de roquettes.

Les tirs de roquettes de Gaza vers Israël, revendiqués pour la plupart par des groupes salafistes, se sont multipliés ces derniers mois, bien que le Hamas s’efforce de les empêcher pour préserver la trêve entrée en vigueur le 21 novembre 2012 après une médiation de l’Egypte.