Deux soldats israéliens ont été tués samedi par des terroristes palestiniens du Hamas qui s’étaient infiltrés en Israël via un tunnel depuis Gaza, a annoncé l’armée, portant à trois le bilan des militaires tués depuis le début de l’offensive terrestre.

« Les soldats s’appellent (…) Adar Bersanao, 20 ans de Nehariya et (…) Amotz Greenberg, 45 ans, de Hod Hasharon », a indiqué l’armée dans un communiqué.

« Ce matin des terroristes se sont infiltrés en Israël depuis le centre de la bande de Gaza à travers un tunnel. L’armée a répliqué, tué un terroriste et repoussé les autres à l’intérieur de la bande de Gaza », avait annoncé le communiqué de l’armée, ajoutant que les soldats avaient essuyé des tirs d’armes automatiques et de roquettes antichars.

Dans un communiqué publié plus tôt à Gaza, la branche armée du mouvement palestinien Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, avait revendiqué une opération « derrière les lignes ennemies », c’est-à-dire en territoire israélien.

L’armée a fait de la destruction du réseau souterrain du Hamas à Gaza sa priorité, craignant qu’il ne serve à lancer des attaques contre les civils israéliens.