Un tribunal égyptien a condamné à mort mercredi 26 personnes jugées pour avoir fondé et dirigé un « groupe terroriste », a-t-on appris de source judiciaire.

Les prévenus ont été reconnus coupables d’avoir « fondé et dirigé un groupe terroriste ayant pour objectif de s’attaquer aux personnes, à la navigation sur le canal de Suez et de porter atteinte à l’unité nationale », a dit cette source.