3 manifestants palestiniens tués lors d’affrontements avec l’armée
Rechercher

3 manifestants palestiniens tués lors d’affrontements avec l’armée

Des milliers de personnes ont manifesté, entraînant des émeutes - moins importantes que la semaine dernière - dans la bande de Gaza et en Cisjordanie après la décision de Trump

Les Palestiniens transportent le corps d'Ibrahim Abu Thurayeh à l'hôpital al-Shifa de Gaza, le 15 décembre 2017 (Crédit : AFP Photo/Mahmud Hams)
Les Palestiniens transportent le corps d'Ibrahim Abu Thurayeh à l'hôpital al-Shifa de Gaza, le 15 décembre 2017 (Crédit : AFP Photo/Mahmud Hams)

Deux manifestants palestiniens ont été tués par balles vendredi après midi par les forces israéliennes de sécurité lors d’affrontements survenus le long de la frontière entre Gaza et Israël, a fait savoir le ministère de la Santé de la Bande qui est placé sous la direction du Hamas, alors que des milliers de Palestiniens ont manifesté pour la deuxième semaine consécutive contre la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Il s’agit de Yasser Sokar, 32 ans, et d’Ibrahim Abu Thurayeh, 29 ans.

Le ministère a annoncé qu’Abu Thurayeh, qui avait perdu ses deux jambes, a été la cible de tirs à l’est de la ville de Gaza, dans le nord de l’enclave côtière.

L’armée israélienne n’a pas fait de commentaires.

Dans la journée, elle avait indiqué avoir ouvert le feu sur les « principaux instigateurs » des manifestations violentes sur la frontière, après l’échec des manifestants à se plier aux demandes répétées de ne pas s’approcher de la frontière.

Par ailleurs, un autre émeutier palestinien a été tué par balles vendredi au nord-est de Jérusalem dans des heurts avec les forces israéliennes.

Il s’agit de Bassel Ismaïl, 24 ans. L’incident s’est produit à Anata, une localité située entre Jérusalem et la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...