Des émeutiers masqués ont lancé des pierres, des barres de fer et des cocktails Molotov sur les policiers mercredi matin sur le mont du Temple alors que le site devenait ouvert pour les visiteurs non-musulmans.

Quatre policiers ont été légèrement blessés et cinq protestataires arrêtés, a affirmé le porte-parole de la police. Côté palestinien, 17 personnes ont été blessées, ont indiqué les secours palestiniens.

Selon le porte-parole de la police Mickey Rosenfeld, quand les agents ont ouvert la Porte de Mughrabi, celle qui permet aux non-musulmans d’accéder au lieu, des émeutiers arabes ont commencé à jeter des objets sur la police. Celle-ci a réussi à dégager les émeutiers et à rétablir le calme sur le site.

A l’aide de projectiles en caoutchouc et d’engins détonants, les forces de l’ordre ont repoussé les protestataires à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa, d’où les jeunes ont continué à jeter sur eux des pierres et des engins incendiaires.

Le mont du Temple reste ouvert aux visiteurs, a fait savoir Rosenfeld.

Cette émeute a eu lieu alors que les Juifs israéliens se préparent pour la fête de Souccot, qui commence mercredi soir. Beaucoup de Juifs ont l’habitude de visiter le mont du Temple, les veilles de fêtes, ce qui peut accélérer les tensions sur cet endroit contesté.