Trois projectiles tirés de Syrie ont atterri vendredi dans les hauteurs du Golan, sans faire de blessé ni de dégât.

Deux projectiles ont été découverts dans une zone ouverte dans les hauteurs du Golan septentrionales. Les sirènes d’alerte se sont déclenchées peu avant dans le Conseil régional du Golan.

La sirène a sonné quelques instants après la chute d’un mortier dans une autre zone ouverte, également située dans le nord du Golan. Il n’y a pas eu de blessés ni de dommages signalés dans cet incident.

L’armée israélienne a déclaré que les deux incidents semblaient être le fruit de la guerre civile en Syrie voisine.

Un certain nombre d’incidents graves au cours des dernières semaines ont entraîné de fortes tensions entre la Syrie et Israël.

L’armée israélienne a souvent réagi contre les chutes de projectiles sur le territoire israélien.

Plus tôt ce mois-ci, une adolescente israélienne a été frappée par une balle apparemment tirée de Syrie.

Aviya Frenkel, âgée de 17 ans, faisait une randonnée avec des amis sur la frontière israélo-syrienne juste au sud de Qouneitra.