Quatre étudiants de l’université de Pennsylvanie ont été accusés du vol d’une menorah de près de 3 mètres. Ils l’auraient dérobée au domicile d’un rabbin Habad, puis endommagée et laissée devant une fraternité juive.

Les étudiants, qui ont été repérés sur les caméras de surveillance du campus le mois dernier, ont déposé la menorah endommagée sur la terrasse de la fraternité Sigma Alpha Mu. Ils seraient membres d’autres fraternités de ce campus.

La police de l’université a déclaré lundi avoir enregistré des plaintes contre les étudiants, notamment pour infraction, obtention illicite, recel d’objets volés et délits criminels. Ils comparaîtront devant un tribunal le 20 décembre.

Le rabbin Hershy Gourarie, co-directeur de Chabad of the Undergrads at Penn State a déclaré au Daily Collegian que la menorah était trop endommagée pour être réparée, et qu’il faudrait compter 1 800 dollars de frais de réparation.

« J’espère que les quatre suspects sont en phase d’introspection. Quand le moment viendra, j’aimerais les rencontrer, les instruire, les guérir », a déclaré Gourarie dans un communiqué, dans lequel il remercie la police de l’université.