Quatre personnes ont été tuées lundi et quatre autre personnes ont été grièvement blessées lundi dans un accident de la route dans le nord d’Israël, amenant le bilan des morts dus à des accidents de la route pour le mois de janvier à 24.

Une voiture et un minibus sont entrés en collision près de l’intersection de Hananya sur la route 866 près de la ville de Karmiel. Les témoins de l’accident ont déclaré que la voiture avait fait une embardée et qu’elle s’était retrouvée sur la trajectoire du minibus.

Les raisons d’une telle embardée n’ont pas encore été déterminées.

Les trois premiers morts annoncés dans cet accident de voiture ont été identifiés comme étant deux hommes et une femme, qui seraient tous trois âgés d’une vingtaine d’années. C’était les occupants de la voiture et ont été déclarés morts sur les lieux de l’incident.

L’un des blessés est décédé par la suite à l’hôpital.

Un grand nombre des secouristes du Magen David Adom sont arrivés sur les lieux de l’accident et 3 hélicoptères de l’armée ont été réquisitionnés pour transférer les blessés vers les hôpitaux.

Selon le site en hébreu Ynet, deux femmes âgées d’une trentaine d’années qui souffraient de multiples blessures ont été transportées en hélicoptère à l’hôpital Rambam à Haïfa. Une adolescente de 15 ans, qui étaient également grièvement blessée, a été emmenée à l’hôpital Ziv de Safed.

Trois autres femmes et un homme ont aussi été évacués à Ziv.

La route 866 a été fermée dans les deux sens de la circulation en raison de l’accident.

La publication de l’identité des victimes décédées n’a pas été autorisée.

Shmulik Avraham, le directeur des protocoles d’urgence et de sécurité de l’United Hatzalah avait décrit les lieux de l’incident : « Quand je suis arrivé sur place, j’ai vu un accident de la route impliquant deux gros véhicules, dont un minibus. Trois personnes présentes dans une voiture avaient été déclarées mortes sur les lieux de l’incident. Une dizaine de personnes qui étaient dans le minibus étaient blessées à divers degrés. Ils ont été traités sur les lieux par les volontaires et les secouristes d’United Hatzalah. Certains d’entre eux ont été transportés par des ambulances privées à l’hôpital le plus proche tandis que les cas les plus urgents ont été évacués par hélicoptère. Les équipes de secouristes s’efforcent de sortir les victimes de l’un des véhicules ».