Cockpit Innovation, le groupe d’investissement en capital risque d’EL AL Israel Airlines et JetBlue Technology Ventures ont sélectionné cinq start-ups qui participeront au premier cycle de leur programme international d’accélérateur pour les technologies dans l’industrie du voyage aérien.

Les cinq start-ups sélectionnées pour rejoindre le programme Navigator ont été choisies parmi 25 candidatures venant du monde entier.

Cambiu d’Israël a créé un marché pour l’échange de devises, tandis que Voyjer, également d’Israël, permet aux utilisateurs de rencontrer des experts locaux pour mettre en place des plans de voyage personnalisés.

La start-up américaine 30SecondsToFly permet à la direction de superviser les données de voyage et les dépenses et de gérer les politiques de voyage pour leur équipe commerciale et SeatAssignMate, également des États-Unis, veut changer la façon dont les e-ticket / e-mail fonctionnent en créant un e-mail universel.

SWITCH.CM, du Royaume-Uni, fournit aux compagnies aériennes un outil pour automatiser le processus de réservation d’hôtels et de transport terrestre en cas de perturbation des vols.

Dans le cadre du programme Navigator, les start-ups travailleront pour développer leur technologie et leurs plans d’affaires pendant trois mois en Israël et un mois dans la Silicon Valley. Ils présenteront leurs projets à des personnalités clés de l’industrie aéronautique mondiale.

À la fin du programme de quatre mois, les diplômés pourraient obtenir un soutien supplémentaire de huit mois supplémentaires.

« Le progrès technologique est ce qui poussera l’industrie du voyage aérien vers l’avant, en termes de croissance et de rentabilité », a déclaré Henry Chen Weinstein, le PDG de Cockpit Innovation, dans une interview.

« Le consommateur attend des offres novatrices dans chaque expérience, en particulier les voyages. N’importe qui dans l’écosystème de l’aviation qui ne se concentre pas sur ceci est à risque ».

Le terminal de départ à l'aéroport Ben Gourion (Crédit photo: Yossi Zeliger / Flash90)

Le terminal de départ à l’aéroport Ben Gourion (Crédit photo: Yossi Zeliger / Flash90)

Cockpit Innovation a été mis en place en 2015 par El Al pour explorer de nouvelles technologies pour le voyage qui peuvent être testées au sein de l’entreprise et exposer El Al, le transporteur national d’Israël, aux nouvelles technologies auxquelles elle peut s’associer en tant que partenaires stratégiques, en investissant des ressources et des connaissances en développement technologique.

Les transporteurs internationaux et les fonds de capital-risque à l’échelle mondiale se tournent vers les technologies de voyage tandis que les téléphones portables deviennent la meilleure façon de faire des plans de voyage. Le marché mondial des technologies de voyage devrait augmenter annuellement d’environ 8 % entre 2015 à 2019, selon un rapport de la société d’études de marché Technavio.

En novembre, la société chinoise Ctrip a acheté la société écossaise de recherche de vols Skyscanner pour 1,7 milliard de dollars, ce que la société de données américaine CB Insights a définie comme la plus importante acquisition de technologie de voyage en investissement en capital risque au monde dans ces sept dernières années.

En octobre, International Airlines Group, l’un des plus grands groupes aériens au monde, a créé Hangar 51 – un programme mondial d’accélérateur de démarrage pour explorer de nouvelles idées, aussi en Israël.

Situé dans la Silicon Valley, JetBlue Technology Ventures, la société en capital-risque de la compagnie aérienne low cost américaine JetBlue Airways Corp, investit, incube et s’associe à de nouvelles start-ups à l’intersection de la technologie, des voyages et de l’hospitalité.

Le programme Navigator offrira aux start-ups l’accès aux sociétés d’aviation et de voyage, leur offrant la possibilité de tester les produits dans l’industrie. Cockpit Innovation et JetBlue Technology investiront environ 50 000 dollars dans chaque start-up, et envisageront des investissements ultérieurs à un stade ultérieur.

« En nous associant à Cockpit et en reliant les deux centres d’innovation technologique de Tel Aviv et de Silicon Valley, nous avons été exposés à certaines des start-ups les plus novatrices de par le monde », s’est réjouie Bonny Simi, présidente de JetBlue Technology Ventures.

« En combinant une richesse de l’expertise de l’aviation et de la technologie avec des plates-formes réelles et des connexions pour incuber des idées au sein de l’industrie du transport aérien, nous sommes parfaitement positionnés pour aider directement les startups à façonner l’avenir du voyage ».

En plus du programme Navigator, Cockpit investit également de façon indépendante dans des start-ups plus évoluées et a investi jusqu’à présent dans cinq entreprises israéliennes, a déclaré Chen Weinstein. Il y a cinq autres investissements en projet, a-t-il dit, y compris dans les start-ups qui font partie du programme d’accélérateur.