Six mineurs israéliens ont été brièvement arrêtés dimanche soir pour avoir allumé des bougies de Hanoukka sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Les six jeunes ont été arrêtés par la police après avoir allumé des bougies à la porte de fer et à la porte des marchands de coton, deux des portes qui mènent au complexe du mont du Temple, selon le site d’informations Arutz Sheva.

Ils ont été emmenés par la police dans un commissariat voisin, fouillés et libérés peu après.

La prière et les rituels juifs sont strictement interdits sur le mont du Temple, considéré comme le lieu le plus saint du judaïsme, dans le cadre d’un accord de statu quo entre Israël et la Waqf islamique, qui administre le site.

Le complexe est appelé Haram al-Sharif par les musulmans, ce qui signifie « noble sanctuaire » en arabe, et est considéré comme le troisième lieu saint de l’islam en raison de la présence de la mosquée Al-Aqsa.

Les autorités israéliennes ont une tolérance zéro pour la prière juive sur le mont du Temple pour éviter de violents affrontements comme dans le passé.