La police a arrêté samedi deux adolescents de la ville arabe de Shfaram, dans le nord d’Israël, après avoir découvert des masques de déguisement et un tournevis pendant la fouille de leur véhicule à Kiryat Yam.

La police a indiqué que cette arrestation s’inscrivait dans le cadre de la répression contre des personnes, principalement des adolescents, qui portent des masques effrayants, généralement de clowns, et se promènent dans les rues pour effrayer les passants.

Les deux adolescents, âgés de 17 et 19 ans, ont tenté de fuir, selon la police, mais ont été arrêtés.

Dans la nuit de vendredi à samedi, la police avait été appelée dans un parc public de l’implantation de Maale Adumim, à l’est de Jérusalem, où des habitants avaient vu des jeunes portant des masques de clowns.

Un masque et une hache en plastique saisis à un jeune de Jérusalem par la police, le 6 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)

Un masque et une hache en plastique saisis à un jeune de Jérusalem par la police, le 6 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)

La police a arrêté cinq jeunes et une fouille a permis de découvrir au moins deux déguisements et des masques de clowns. La police a précisé que les parents des adolescents avaient été convoqués au commissariat.

Ces derniers jours, plusieurs incidents similaires ont été signalés, et le phénomène s’est propagé dans le pays.

La police a annoncé samedi qu’elle allait continuer à réprimer ce phénomène « illégal », et ne laisserait pas la population être « blessée, effrayée ou voir son quotidien perturbé. »

Dans un communiqué publié samedi, la police a déclaré que ces comportements étaient « irresponsables », et a appelé les adolescents à ne pas y prendre part.