Un ingénieur en informatique palestinien a été condamné à neuf ans de prison pour avoir piraté des drones militaires au profit du mouvement terroriste Jihad islamique, a indiqué jeudi le ministère israélien de la Justice.

Majid Oweida, 23 ans, originaire de la ville de Gaza, avait plaidé coupable cette semaine de plusieurs chefs d’accusation, dont « appartenance à une organisation interdite » et espionnage, devant un tribunal de Beer Sheva qui a statué jeudi sur sa condamnation.

L’ingénieur palestinien a admis avoir mis au point en 2015 un logiciel « pour pirater et gérer les images prises par des drones dans le ciel de Gaza et destinées aux forces de sécurité (israéliennes) », d’après le ministère de la Justice.

« Ce faisant, il a conspiré pour mettre à disposition d’un ennemi des informations de nature à compromettre la sécurité de l’Etat (d’Israël) », a indiqué le ministère, qui assure que les informations ainsi recueillies auraient notamment pu permette à la deuxième formation islamiste de la bande de Gaza d’améliorer la précision de ses tirs de missiles vers le territoire israélien.

Selon le ministère israélien de la Justice, Majid Oweida est également parvenu à infiltrer les systèmes informatiques du ministère de l’Intérieur de la bande de Gaza, qui est sous la coupe du puissant mouvement terroriste palestinien du Hamas.

Il avait été arrêté en février 2016 lors d’un voyage entre Gaza et la Cisjordanie.