A la veille du 67e Jour de l’Indépendance, la population d’Israël compte 8,34 millions de personnes, d’après les chiffres publiés par le Bureau central des statistiques.

La population d’Israël a augmenté d’environ 162 000 personnes depuis l’année dernière, une hausse de 2 %.

Selon le recensement annuel, il y a eu 176 000 naissances et 44 000 décès depuis le dernier Jour de l’Indépendance.

L’arrivée d’environ 32 000 nouveaux immigrants juifs en Israël l’année dernière a représenté le reste de l’augmentation de la population

Les 6,25 millions de résidents juifs d’Israël représentent 74,9 % de la population tandis que les 1,73 millions d’Arabes comptent pour 20,7 % de la population actuelle.

Les résidents sans affiliation religieuse officielle et membres d’autres religions (y compris les chrétiens non arabes) représentent 4,4 % de la population.

En 2014, 75% des résidents juifs sont nés en Israël – ils étaient 35 % en 1948.

Lorsque l’Etat d’Israël a été fondé, en 1948, la population comptait 806 000 et Tel-Aviv était la seule ville avec plus de 100 000 habitants. Il y a maintenant 14 villes de plus de 100 000 habitants, dont six qui comptent plus de 200 000 habitants : Jérusalem, Tel-Aviv-Jaffa, Haïfa, Rishon Lezion, Ashdod et Petah Tikva.