Dans le cadre de sa campagne contre la mauvaise alimentation, le ministre de la Santé, Yaakov Litzman, a appelé les Israéliens à réduire leur consommation de soufganiyot, les traditionnels beignets gras et sucrés de la fête de Hanoukka. Depuis quelques années, les israéliens ont pris l’habitude de les consommer également dans les semaines qui précèdent.

Litzman, du parti ultra-orthodoxe Torah VeYahadout, qui avait déjà critiqué la malbouffe et le géant du fast-food McDonald’s, a maintenant une nouvelle cible, selon le site d’information Kikar Hashabat dimanche.

« Lorsque j’ai dit que nous devrions réduire le nombre de McDonald’s, ils ont cru que j’étais devenu fou », a déclaré Litzman à un forum dédié aux modes de vies sains. « Si je l’avais dit aujourd’hui, j’aurais dit ‘à bas les beignets’. »

Litzman explique qu’il existe d’autres manières de célébrer cette fête, et ces manières là doivent être encouragées.

« Nous pouvons avoir d’autres options, et nous n’avons pas besoin de nourrir nos enfants de beignets qui ne répondent à aucun besoin sanitaire ni nutritif. Bien sûr, nous pouvons en manger, ils font partie de nos traditions, mais il y a des substituts. J’appelle le public a éviter de manger des beignets pleins d’huile. »

Yaakov Litzman, député du parti Yahadout HaTorah, à la Knesset, le 15 septembre 2014 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Yaakov Litzman, député du parti Yahadout HaTorah, à la Knesset, le 15 septembre 2014 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Litzman s’est exprimé lors d’une conférence organisée par le professeur Itamar Raz, directeur du Conseil national du Diabète.

En mars, Litzman avait attaqué McDonald’s en disant qu’il « n’y a aucune raison de mal s’alimenter, dans notre pays ».

Il a exhorté les parents et les éducateurs à sensibiliser les enfants à la malbouffe et aux sucreries, et a souligné que le ministère de la Santé se focalisera sur une médecine préventive cette année pour freiner la maladie.

Mais le ministère à peut-être eu les yeux plus gros que le ventre en s’en prenant à ces gourmandises d’hiver. Les beignets à la confiture sont très populaires en Israël. En effet, dès le mois d’octobre, toute une gamme de parfums est disponible dans les boulangeries, dans les supermarchés, les cafés et les restaurants.

La fête des Lumières, qui célèbre la révolte des Macchabées contre les Grecs, fait l’apologie des mets huileux tels que les latkes (galettes de pommes de terres que l’on fait frire) et des beignets, en souvenir du miracle de la fiole d’huile du temple, qui a duré 8 jours au lieu d’un seul.

Les beignets à la confitures valent environ 375 calories pour 100 grammes. Cependant, il y a quelques jours, la chaîne de restaurants Burger King a annoncé que cette année, pour Hanoukka, elle proposera une déclinaison de son Whooper burger en version soufganiya (beignet).

La chaîne de restauration rapide américaine a déclaré que le « sufganiking » sera en vente en Israël dès le 25 décembre, le premier jour de hanoukka, jusqu’au premier janvier, et contre 14,90 shekels (€3,70).

Selon Ynet, les employés de la chaîne n’ont dit que du bien de ce burger, mais aucune indication n’a été donnée sur les calories que contiendra cette nouvelle gourmandise.