Au moment où a commencé le tournoi de Wimbledon la semaine dernière, aucun joueur juif ne sera mieux classé que Diego Schwartzman.

Cet Argentin dégingandé de 24 ans, qui sort à peine d’un impressionnant duel de cinq sets contre la sempiternelle star Novak Djokovic à Roland-Garros le mois dernier, est 37e au classement de l’Association des professionnels du tennis (ATP), ce qui en fait facilement le meilleur joueur de tennis juif de la planète.

Schwartzman, qui a grandi dans une famille juive de Buenos Aires, est régulièrement monté dans le classement depuis qu’il est devenu professionnel à l’âge de 17 ans. Entre 2010 et 2012, il a gagné neuf tournois de la Fédération Internationale de Tennis – la ligue des joueurs mineurs. Il a gagné son premier tournoi ATP lors de l’Open d’Istanbul l’année dernière, créant la surprise en battant le haut classé Grigor Dimitrov.

Schwartzman joue mieux sur terre battue (une surface lourde, utilisée à l’Open de France, qui amortit la balle), qui possède les propriétés inverses d’un court en gazon (une surface rapide utilisée à Wimbledon). Mais attendez-vous à entendre parler de lui de manière surprenante lors du tournoi de Londres, sa performance contre Djokovic l’ayant mis en confiance, et ce malgré sa défaite.

Voici quelques faits amusants (et juifs) au sujet de cet Argentin prometteur.

Le tennisman juif argentin Diego Schwartzman. (Crédit : CC BY-SA 2.0 Si Robi/Wikipedia)

Le tennisman juif argentin Diego Schwartzman. (Crédit : CC BY-SA 2.0 Si Robi/Wikipedia)

Il est une célébrité au sein de la communauté juive d’Argentine

Schwartzman a déclaré à l’ATP l’année dernière qu’il était sans cesse reconnu dans la rue par les Juifs de son pays.

« Je suis Juif et, en Argentine, il y a beaucoup de Juifs ; et tous les gens là-bas me connaissent », a-t-il dit. Les passants lui disent « Profite ! Bonne chance pour cette saison. Vas-y, continue ! »

Schwartzman n’est pas allé à l’école juive de Buenos Aires, mais il a déclaré dans un courrier électronique à JTA qu’il essayait d’observer les fêtes juives au cours du circuit du tennis professionnel, reconnaissant que cela pouvait être difficile.

Il ne mesure qu’1,73 mètre

Non, nous ne parlons pas de basketball. Mais les petits joueurs de tennis sont désavantagés, ce qui rend son succès encore plus surprenant. Schwartzman doit travailler dur pour s’assurer que ses coups auront assez de force pour se mesurer à des joueurs plus grands (Dimitrov, par exemple, mesure 1,92 mètre).

Sa taille et son style de jeu font penser à David Ferrer, un Espagnol d’1,79 mètre qui s’était élevé jusqu’à la troisième place du classement et avait atteint la finale de l’Open de France en 2013.

Il a des amis joueurs de tennis israéliens

Dudi Sela pendant un match de la Coupe Davis, en juillet 2009. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

Dudi Sela pendant un match de la Coupe Davis, en juillet 2009. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

Schwartzman a déclaré à JTA qu’il est proche de Dudi Sela. et de Jonathan Erlich. Sela, qui a fait partie du top 30, est à présent numéro 81 mondial. Erlich, un natif de Buenos Aires qui a grandi en Israël, était à l’époque un joueur de doubles haut classé, qui a gagné l’Open d’Australie en 2008 avec un autre Israélien, Andy Ram.

« Nous… parlons toujours de tout », a-t-il dit au sujet de Sela et Erlich.

Il est le troisième meilleur joueur d’Amérique du Sud

Etre l’un des meilleurs joueurs d’Amérique du Sud, une région connue pour produire de grands talents du tennis, n’est pas chose aisée.

Les seuls joueurs de son continent actuellement classés plus haut que Schwartzman sont l’Uruguayen Pablo Cuevas, classé 24e, et son concitoyen argentin Juan Martin del Potro, numéro 32, qui a remporté l’Open des Etats-Unis en 2009 (et qui, avec 2,1 m., est plus grand que son compatriote de 30 cm.)

Diego Schwartzman, à gauche, avec Novak Djokovic, après leur match à Roland-Garros, le 2 juin 2017. (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP/Getty Images via JTA)

Diego Schwartzman, à gauche, avec Novak Djokovic, après leur match à Roland-Garros, le 2 juin 2017. (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP/Getty Images via JTA)

Son passe-temps favori est… de regarder du football !

Schwartzman joue peut-être au tennis chaque jour, mais cela ne veut pas dire qu’il aime en regarder. Il a dit à JTA que ses meilleurs souvenirs en dehors du court de tennis sont les moments où il allait voir son équipe de football favorite, les Boca Juniors, au célèbre stade Bombonera de Buenos Aires.

Comme il le souligne, il n’est pas surprenant qu’il soit un grand fan de Lionel Messi, l’Argentin mondialement connu pour ses exploits sur le terrain.