L’ambassadeur de Tunisie à Paris Mohammed Ali Chihi a organisé l’allumage de la troisième bougie de Hanoukka en présence des représentants des trois principaux cultes français, chrétien, musulman et juif. Un événement assez rare en France ces derniers temps où l’on a généralement vu ces trois cultes se réunir surtout suite à des événements tragiques. L’événement célébrait également le Mouled musulman (qui tombait le 12 décembre) et la fête de Noël.

L’événement abondamment relayé sur les réseaux sociaux a accueilli entre autres Annouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia dans une ambiance apparemment très joyeuse.

Selon le communiqué de l’ambassade tunisienne les musulmans, chrétiens et juifs que « l’amour de la patrie a unis pour partager ces moments de joie dans une ambiance très conviviale et cordiale » ont confirmé ce soir « l’image authentique de la Tunisie ouverte et tolérante qui s’illustre à travers cet événement festif. La Tunisie qui rejette la violence et l’extrémisme et qui continue d’évoluer avec le concours de tous ses citoyens ».