L’ambassadeur des Etats-Unis en Israël Dan Shapiro a récemment fait un tour dans la voiture sans conducteur de la compagnie israélienne MobilEye, et en a été impressionné.

Shapiro a rejoint le PDG de MobilEye, Ziv Aviram, pour un tour sur l’autoroute de Jérusalem, dans un véhicule porteur de la technologie innovante pour voiture autonome de MobilEye.

« Je dois dire que c’est la première fois que j’ai jamais été dans un véhicule où le conducteur n’avait pas le contrôle et je me sens déjà bien plus en sécurité que je ne l’avais imaginé », a déclaré Shapiro dans une vidéo publiée jeudi par l’ambassade américaine.

« Je peux voir que c’est probablement plus sûr que si un conducteur avait le contrôle du véhicule, parce que les conducteurs peuvent être distraits, mais pas ce véhicule. »

MobilEye vend actuellement des technologies d’aide à la conduite conçues pour empêcher les accidents. Ces dernières années, elle a été l’un des développeurs importants de la technologie des voitures autonomes, et ses systèmes sont pré-installés sur des voitures de marques comme Audi et tesla Motors. C’est un système qui utilise des caméras et des algorithmes sophistiqués pour identifier et répondre aux autres véhicules, aux virages de la route, aux piétons et aux panneaux de signalisation.

« Ses mains ne sont pas sur le volant, ses pieds ne sont pas sur les pédales, et la voiture est capable de se déplacer en toute sécurité à une vitesse sure et est consciente de tout ce qui l’entoure, » a déclaré un Shapiro enthousiaste dans la vidéo.

« C’est donc plutôt impressionnant et j’attends de pouvoir en ‘conduire’ une moi-même. »

MobilEye a levé presque un milliard de dollars pendant son introduction en bourse au marché d’échange de New York en juillet 2014, réalisant la plus grande introduction israélienne de l’histoire. Elle a été fondée en 1999 par Aviram et Amnon Shashua, le professeur de l’université Hébraïque qui a développé la technologie.