Plusieurs écoles israéliennes et des routes ont été fermées lundi en raison des inondations et du vent qui s’abat sur le pays après une semaine de températures anormalement élevées.

Les inondations dans la région d’Ein Gedi dans l’est Israël ont poussé à la fermeture des écoles de la région. Sur le mont Hermon, de fortes chutes de neige et la violence des vents ont conduit à la fermeture de la station de ski.

Un groupe de 10 randonneurs se sont retrouvés bloqués en raison de la météo défavorable dans le Néguev, à côté du cratère de Ramon dans le sud d’Israël, mais ont pu être secourus. Une unité de recherche et de sauvetage a été appelée sur place. Ils ont retrouvé les randonneurs et les ont ramenés, selon les médias israéliens.

La ville de Sderot a également connu des inondations, ont indiqué des habitants.

« Je ne comprends pas pourquoi cela nous est arrivé. La dernière fois, la municipalité nous a prévenu que [il y aurait des inondations] parce qu’il y avait plus de pluie que la normale et que le système de drainage ne pouvait pas y faire face », a déploré un propriétaire de magasin à Sderot au site Ynet.

« Mais qu’est ce qui est arrivé cette fois ? Il y avait une quantité normale de pluie, et nous voici, à nouveau innondé, et c’est encore pire que la dernière fois ».

La pluie devrait durer jusqu’à mardi sur la majorité du pays. On devrait retrouver un ciel ensoleillé mercredi, a indiqué la Société météorologique d’Israël (IMS).

Le niveau de la mer de Galilée a augmenté de 1,5 centimètres en raison de la pluie, une bonne nouvelle pour les cours d’eau, qui risquaient d’être épuisés.

Avec le vent et les précipitations, le froid est également revenu dans les villes israéliennes. Jérusalem devrait connaître une température entre 6 °C à 12 °C lundi. Tel Aviv connaîtra des températures légèrement plus élevées, avec un minimum de 11 °C et un maximum de 17 °C. Beer Sheva aura une température maximum de 17 °C et un minimum de 9 °C, selon l’IMS.

Des températures similaires sont prévues pour mardi, mais elles devraient augmenter plus tard dans la semaine, lorsque le soleil reviendra, selon les conclusions de l’IMS.

Haïfa et d’autres villes côtières du nord devraient connaître des rafales de vent allant jusqu’à près de 50 km par heure, selon l’IMS. Tel Aviv, Jérusalem et Beer Sheva peuvent s’attendre à des rafales d’est de près de 40 km/heure.