Aaron Frenkel reçoit le prestigieux prix Yakir du Keren Hayessod
Rechercher

Aaron Frenkel reçoit le prestigieux prix Yakir du Keren Hayessod

Ce prix est décerné chaque année aux dirigeants du Keren Hayessod-AUI qui, grâce à leurs contributions et à leurs efforts exceptionnels, ont participé à la réalisation des objectifs du Keren Hayessod en Israël et dans le monde juif

Aaron Frenkel (Wikipédia/CC BY-SA 4.0)
Aaron Frenkel (Wikipédia/CC BY-SA 4.0)

Lors d’une cérémonie émouvante organisée récemment dans la ville canadienne de Toronto, les dirigeants du Keren Hayessod – Appel unifié pour Israël – ont décerné le prestigieux prix Yakir du Keren Hayessod à l’homme d’affaires international Aaron Frenkel.

Ce prix est décerné chaque année aux dirigeants du Keren Hayessod-AUI qui, grâce à leurs contributions et à leurs efforts exceptionnels, ont participé à la réalisation des objectifs du Keren Hayessod en Israël et dans le monde juif.

Parmi les anciens lauréats du prix Yakir du Keren Hayessod figurent de nombreux autres philanthropes, personnalités et dirigeants internationaux éminents, dont le regretté président israélien Shimon Peres, le feu Premier ministre Yitzhak Shamir et l’ancien président de la Knesset, Shlomo Hillel.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu lors de la réunion internationale des dirigeants des principaux donateurs du Keren Hayessod et des Fédérations juives d’Amérique du Nord, en présence de la présidente d’honneur du Keren Hayessod, Julia Koschitzky ; du président du Conseil d’administration mondial du Keren Hayessod, David Koschitzky ; du directeur général du Keren Hayessod, Greg Masel, et de centaines de grands donateurs à l’État d’Israël, dont Sheldon Adelson.

Aaron G. Frenkel, né en 1957, est un homme d’affaires et entrepreneur international. Depuis la fin des années 1980, il est propriétaire du groupe Loyd’s, qui investit dans les domaines de l’immobilier, de l’aviation civile, de l’énergie et de la haute technologie.

Dans les années 1990, M. Frenkel a fourni une aide importante pour amener de nouveaux immigrants de l’ex-Union soviétique en Israël, en étroite coopération avec l’Agence juive et le gouvernement d’Israël. En plus de ses activités entrepreneuriales internationales, M. Frenkel contribue activement à plusieurs initiatives publiques en Israël et à l’étranger.

En raison de ses accomplissements, il a reçu la Légion d’honneur française du président français Nicolas Sarkozy, il a été fait chevalier de l’Ordre de Grimaldi par le Prince Albert II de Monaco et Mécène de Russie par le président de la Fédération de Russie.

Nicolas Sarkozy, ancien président français et candidat à la primaire de la droite et du centre pour l’élection présidentielle de 2017, pendant son discours de défaite après le premier tour de la primaire, à Paris, le 20 novembre 2016. (Crédit : AFP/Pool/Ian Langsdon)

M. Frenkel a été président de la Conférence présidentielle israélienne sous la présidence de feu Shimon Peres et occupe actuellement plusieurs postes publics importants, notamment ceux de président de Limmud FSU ; de président du conseil d’administration du Congrès juif euro-asiatique ; de consul honoraire à Jérusalem de la République de Croatie ; et de président de la communauté juive de Monaco.

Depuis sa création en 1920, le Keren Hayessod – Appel unifié pour Israël a été à l’un des précurseurs de la croissance et du développement d’Israël.

Au début de son histoire, le Keren Hayessod a amené en Israël des centaines de milliers de réfugiés juifs qui ont survécu aux horreurs de l’Holocauste, apportant son soutien à leur intégration dans le pays ainsi qu’à la création de plus de 900 communautés urbaines et agricoles à l’échelle nationale.

Après la création d’Israël, le Keren Hayessod est devenu une institution nationale et, en 1956, il a reçu un statut spécial en vertu de la loi du Keren Hayessod promulguée par la Knesset. En coopération avec des communautés juives dans plus de 45 pays à travers le monde, le Keren Hayessod a aidé à amener et intégrer près de 4 millions de nouveaux immigrants en Israël.

Il s’emploie actuellement à promouvoir les projets prioritaires nationaux de l’État d’Israël, en accordant une attention particulière aux communautés situées dans les zones périphériques du pays, à la promotion des jeunes défavorisés, et au soutien à l’immigration et à l’intégration des nouveaux immigrants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...