Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne (AP), a appelé mercredi soir Avi Gabbay pour le féliciter de son élection à la tête du Parti travailliste.

Gabbay a encouragé Abbas à rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour bâtir la confiance nécessaire à une solution au conflit israélo-palestinien, selon un communiqué du nouveau président du Parti travailliste.

« La paix ne se produit pas dans les réunions internationales, ou les conférences régionales. Elle commence par la création de confiance et de volonté entre les deux parties », a dit Gabbay à Abbas.

Le nouveau chef travailliste a recommandé de se concentrer dans un premier temps sur les incitations à la haine dans les manuels scolaires palestiniens, indiquait le communiqué.

Abbas a pour sa part souligné l’importance d’une solution à deux états au conflit, qui prenne en compte les précédentes résolutions et les accords internationaux, selon les médias palestiniens.

Gabbay, nouveau venu en politique et ancien ministre du parti de centre droit Koulanou, a été élu lundi à la tête du Parti travailliste.

Avi Gabbay, alors ministre de l'Environnement, en août 2015. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)

Avi Gabbay, alors ministre de l’Environnement, en août 2015. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)

Il a appelé à un état palestinien démilitarisé aux côtés d’Israël. Sa vision comprend de larges échanges de territoires permettant le maintien des grands blocs d’implantations israéliennes.

Sur son site internet, Gabbay souligne l’importance d’améliorer la situation économique en Cisjordanie, et d’y réprimer les « éléments islamistes extrémistes ».

« Le conflit peut être résolu », a-t-il écrit, mais pour cela, « nous avons besoin de dirigeants déterminés et courageux qui ne changent pas d’avis, n’incitent pas à la haine, et ne divisent pas le peuple. »