Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas aurait refusé une initiative de paix présentée par le vice-président américain Joe Biden à Ramallah mercredi.

L’accord proposait un gel de la construction d’implantation et une capitale palestinienne à Jérusalem-Est en échange de la reconnaissance d’Israël comme un Etat juif et l’abandon des droits palestiniens à retourner vivre en Israël, a annoncé le journal palestinien, Al Quds.

L’idée a été lancée mardi par la Maison Blanche qui a dit au Wall Street Journal que le président Barack Obama, qui quitte ses fonctions dans moins d’un an, voulait léguer un terrain plus prometteur à son successeur en annonçant une initiative quelconque pour redonner un souffle au processus de paix moribond.

L’une des idées sur la table était celle que Biden aurait proposée à Abbas.

Le dernier effort mené par les Américains pour relancer le processus de paix a échoué en 2014.