« La poursuite de ces agressions et cette dangereuse escalade israélienne constituent une déclaration de guerre au peuple palestinien, à ses lieux sacrés et à la nation arabe et musulmane », a dit Abbas selon son porte-parole Nabil Abou Roudeina.

Le président de l’Autorité palestinienne Abbas a appelé à une « action immédiate » de la part de la communauté internationale pour faire cesser les agissements israéliens.

Nous tenons le gouvernement israélien responsable de cette dangereuse escalade qui a atteint son comble avec la fermeture de l’esplanade des Mosquées. Cette décision est un acte dangereux et une provocation flagrante, source de tension et d’instabilité », a dit Abbas.