Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a affirmé que l’accord d’union entre son mouvement, le Fatah, et les dirigeants du Hamas de Gaza serait basé sur les engagements de l’OLP.

Ce qui signifie qu’il prend en compte la reconnaissance d’Israël, la renonciation à la violence et l’acceptation des accords précédents, a déclaré jeudi soir le coordinateur spécial de l’ONU, Robert Serry, pour le processus de paix au Moyen Orient après une rencontre avec Abbas.

Lors d’une conversation avec Robert Serry à Ramallah, Abbas s’est engagé à ce que l’accord soit mis en œuvre sous la direction du président de l’AP « et sur la base des engagements de l’OLP », a déclaré le bureau de Serry dans un communiqué.

« Le président Abbas a souligné que ces engagements comprennent la reconnaissance d’Israël, la non-violence et le respect des accords antérieurs. Le président Abbas a également réitéré son engagement continu pour des négociations de paix et des manifestations populaires non violentes », indique le communiqué.