La direction palestinienne a décidé de demander l’adhésion à 15 agences et traités internationaux, à commencer par la Quatrième Convention de Genève sur la protection des civils, a annoncé Mahmoud Abbas dans une intervention télévisée.

« La direction palestinienne a approuvé à l’unanimité la décision d’adhérer à 15 agences de l’ONU et traités internationaux, à commencer par la Quatrième Convention de Genève sur la protection des civils », a déclaré Abbas, qui a signé devant les caméras la demande d’adhésion à ce texte.

Mahmoud Abbas s’est engagé en juillet à suspendre pendant les neuf mois de négociations de paix toute démarche d’adhésion aux organisations internationales, y compris à des instances judiciaires susceptibles de poursuivre Israël, comme le statut d’Etat observateur obtenu en novembre 2012 à l’ONU en donnerait le droit.

Cet engagement a été donné en échange de la libération de 104 Palestiniens emprisonnés par Israël avant les accords de 1993 sur l’autonomie palestinienne.

« Nous nous tournerons vers les organisations internationales de l’ONU si Israël ne relâche pas le quatrième et dernier groupe de prisonniers », a déclaré le secrétaire général du Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Abed Rabbo, le 25 mars.

« La libération des prisonniers est une contrepartie au gel des démarches d’adhésion à ces organisations », a-t-il dit à la radio Voix de la Palestine, le 25 mars dernier.