Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a déclaré mercredi au prince héritier saoudien Mohammad bin Salman que les dirigeants palestiniens « soutiennent le Royaume d’Arabie saoudite face aux attaques », selon le site officiel de l’AP, Wafa.

Samedi, les rebelles Houthis ont tiré un missile à plus de 800 kilomètres qui a presque atteint l’aéroport international de Ryad. Le missile a été intercepté et détruit par les défenses aériennes saoudiennes.

Le prince héritier a reproché à l’Iran d’avoir armé les rebelles yéménites avec le missile, et a déclaré que cela pourrait « constituer un acte de guerre ».