Le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch a indiqué vendredi que Jérusalem était une cible de choix pour les terroristes et a mis en garde contre le fait qu’on ne « pourrait pas empêcher » la prochaine attaque.

Lors de la réunion sur la sécurité suite à l’attaque bélier de vendredi dans la capitale qui a blessé quatre policières des frontières et un civil, Aharonovich a déclaré : « nous faisons ce que nous pouvons pour Jérusalem, mais je suis désolé de dire que la ville est une cible pour les attaques terroristes. Nous devons être alertes et les agences de renseignements doivent faire tout ce qui est possible pour contrecarrer ces attaques, mais on ne pourra pas empêcher la prochaine attaque ».

Les politiciens israéliens ont rapidement condamné l’attaque et ont promis de répondre sévèrement au terrorisme.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a salué le travail des forces de sécurité qui ont attrapé le terroriste et a souhaité un prompt rétablissement aux victimes. « Nous sommes résolus à continuer et à combattre le terrorisme et utiliser tous les moyens nécessaires dans ce but », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le dirigeant du parti Yesh Atid, Yair Lapid, a souligné que les « terroristes qui entrent dans l’Etat d’Israël devraient savoir qu’ils signent leur arrêt de mort… Ils n’en ressortiront pas vivants ».

Le ministre Avidgor Liberman, a réitéré une de ses promesses de campagne en déclarant que « c’est uniquement lorsque les terroristes sauront que toute attaque sera une condamnation à mort, qu’il sera possible de diminuer de manière significative le nombre d’attaques ».

MK Miri Regev participates in Knesset committee in May. (photo credit: Uri Lenz/FLASH90)

Miri Regev (photo credit: Uri Lenz/FLASH90)

La députée du Likud Miri Regev a accusé le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas d’ « inciter au meurtre » et a affirmé que quiconque voyait le dirigeant palestinien comme un partenaire de paix se berçait d’illusions.

Le leader du parti Yachad Eli Yishai, l’ancien dirigeant de Shas, a déclaré qu’Israël devait retirer la citoyenneté israélienne aux personnes qui menaient des attaques. « Il n’y a aucune différence entre une attaque à la voiture-bélier, des jets de pierres ou des cocktails Molotov. L’intention est de tuer des Juifs », a-t-il affirmé.