La compagnie égyptienne Air Sinaï a annoncé jeudi l’annulation de ses vols de jeudi et vendredi en direction de Tel Aviv en raison de craintes sécuritaires après la reprise des hostilités dans la bande de Gaza et une mise en garde du Hamas.

« Les vols de jeudi et vendredi (à destination de Tel Aviv) ont été annulés en raison de la dégradation de la situation sécuritaire et du pilonnage à proximité de l’aéroport Ben Gurion », a déclaré à l’AFP Mahmoud Gouda, un responsable d’Air Sinaï chargé des réservations.

Des sources à l’aéroport du Caire ont confirmé cette information.

Air Sinaï opère quatre vols par semaine à destination de Tel Aviv, les dimanche, lundi, jeudi et vendredi. Aucune décision n’a encore été prise concernant les vols de dimanche et lundi, selon M. Gouda.

La branche armée du Hamas palestinien, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a lancé mercredi soir une mise en garde aux compagnies aériennes étrangères atterrissant à Tel Aviv, les exhortant à ne plus se poser à l’aéroport Ben-Gourion à compter de jeudi 06H00).

Malgré cette menace, tous les vols à l’arrivée et au départ de l’aéroport Ben-Gourion ont été maintenus jeudi matin, selon l’Autorité aéroportuaire israélienne.

Les Brigades al-Qassam ont plusieurs reprises déjà, et de nouveau mercredi, revendiqué des tirs de roquettes en direction de l’aéroport international de Tel Aviv. Elles ont également revendiqué un tir vers l’aéroport jeudi, ce que l’armée israélienne a démenti.

Fin juillet, la chute d’un de ces engins à proximité de l’aéroport avait entraîné sa brève fermeture et de nombreuses annulations de vols, notamment des principales compagnies américaines et européennes.