Al-Azhar, l’une des plus prestigieuses institution de l’islam sunnite basée en Egypte, a appelé mercredi les musulmans à « ignorer » les nouveaux dessins représentant le prophète Mahomet dans le journal satirique français Charlie Hebdo.

Une semaine après l’attaque djihadiste qui a décimé sa rédaction, Charlie Hebdo était mercredi dans les kiosques avec le prophète Mahomet en Une, la larme à l’oeil et tenant la pancarte « Je suis Charlie ». Ce numéro historique était déjà épuisé mercredi matin.

« Al-Azhar appelle tous les musulmans à ignorer cette frivolité haineuse, » a affirmé l’institution dans un communiqué.

« La stature du prophète de la miséricorde est plus grande et plus noble que d’être entachée par des dessins qui ne respectent aucune morale ou norme de civilisation », a ajouté Al-Azhar.

Mardi soir, le centre de recherches islamiques d’Al-Azhar avait estimé que la publication de ces dessins « insultants à l’égard du prophète » allait « attiser la haine ».