Al-Azhar, la mosquée-université la plus prestigieuse de l’islam sunnite, située au Caire, a qualifié cet acte de « crime odieux commis par le groupe terroriste Daesh », utilisant l’aconyme arabe de l’EI, sur sa page Facebook.

L’EI a diffusé dimanche une nouvelle vidéo qui menace les chrétiens, montrant l’exécution d’au moins 28 hommes présentés comme des Ethiopiens par des djihadistes en Libye.

Les agissements de « Daesh et des organisations similaires ne s’accordent en rien avec quelque religion, loi ou tradition humaine que ce soit », a déclaré Al-Azhar.

Les services du président égyptien Abdel Fatah al-Sissi ont également condamné le meurtre des chrétiens et appelé à un effort international pour résoudre le conflit qui ravage la Libye.

La communauté internationale doit « prendre ses responsabilités et soutenir l’armée libyenne, le gouvernement libyen, et le parlement élu à travers des actions rapides et efficaces pour mettre fin à la crise en Libye », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Les chefs militaires des pays arabes doivent se rencontrer mercredi au Caire pour discuter de la formation d’une force conjointe d’action en Libye, après en avoir établi le principe lors d’un sommet en mars en Egypte.