JERUSALEM (JTA) – Alan Parsons jouera à Tel-Aviv malgré l’objection de Roger Waters, lui aussi musicien britannique mais partisan de BDS.

Le groupe The Alan Parsons Project doit se produire mardi au Nokia Arena à Tel-Aviv.

« Très heureux d’être à Tel-Aviv! » a tweeté Parsons dimanche dernier.

Parsons doit travailler sur un album en anglais avec le musicien de rock populaire israélien Aviv Geffen.

Waters, un ancien de Pink Floyd, a partagé sur Facebook deux extraits de correspondance qu’il a envoyés à Parsons, lequel a travaillé comme ingénieur du son pour l’album « Dark Side of the Moon » du groupe il y a environ 30 ans.

« Même si je sais que tu ne souhaites pas décevoir tes fans en annulant ce concert, ce serait un message puissant pour eux et le monde si tu le faisais » a écrit Waters.

Dans une deuxième lettre, il écrit : « Je regrette que tu aies décidé, pour le moment du moins, de te tenir avec la minorité des artistes et des universitaires qui soutiennent la politique de l’actuel gouvernement israélien. »

Il a ajouté: « En ignorant le boycott, tu tournes le dos à une population accablée qui a désespérément besoin de ton soutien. Même à cette heure tardive, reconsidère s’il te plaît ta position »

Parsons a répondu lundi soir par un court post publié sur son profil Facebook en remerciant « tous nos fans israéliens à l’avance pour leur fidélité, leur soutien et pour assister à notre spectacle à Tel-Aviv. »

À l’attention de Waters, il écrit : « C’est un sujet politique et je suis tout simplement un artiste. Je crée de la musique, c’est ma raison d’être. Tout le monde – indépendamment du lieu de résidence, de la religion ou de l’idéologie – doit pouvoir l’entendre s’il le souhaite. La musique ne connaît pas de frontières, et moi non plus  »

Waters a également échoué dans sa tentative de convaincre le célèbre groupe de rock britannique les Rolling Stones d’annuler son concert en juin.