La Fédération allemande de football (DFB) a condamné samedi les messages de certains supporteurs d’Erzgebige Aue (D2) à l’encontre du RB Leipzig, dont une banderole présente en uniforme nazi le patron du parraineur de l’équipe adverse, Dietrich Mateschitz.

« La DFB condamne l’incident. Les comparaisons aux nazis ne sont en aucun cas tolérables. On attend désormais du Erzgebirge Aue que le club apporte immédiatement des éclaircissements et déterminent tous les responsables », a déclaré Rainer Koch, premier vice-président de la Fédération, en charge des affaires légales.

Le FC Erzgebirge Aue « condamne sévèrement » les agissements de certains de ses supporteurs et « ne veut rien avoir affaire » avec les messages « abjects » diffusés vendredi, selon une prise de position samedi du président du club, Helge Leonhardt. Il a évoqué les agissements d’une « minorité », qui ont conféré à la victoire de son club (2-0) « un arrière-goût difficile à avaler ».

Des supporteurs d’Aue ont déployé vendredi dans les tribunes de leur stade des bannières injurieuses envers l’équipe adverse et son sponsor. Sur l’une d’elles, M. Mateschitz était présenté en uniforme nazi, une autre proclamait: « Un Autrichien appelle et vous suivez aveuglément, tout le monde sait comment cela se termine, vous auriez fait de bons nazis ».

La ville de Leipzig a connu ces dernières semaines des manifestations islamophobes, tout comme l’autre grande ville de Saxe, Dresde. Le sponsor de RB Leipzig, la société Red Bull, est autrichien comme l’était Adolf Hitler.

Beaucoup de supporteurs d’autres clubs mènent la vie dure au RB Leipzig, passé sous l’aile de Red Bull en 2009. Certains dans les milieux sportifs voient dans le soutien financier massif apporté par le géant des boissons énergisantes à l’ancien petit club d’Allemagne de l’Est une main-mise capitaliste contraire aux idéaux sportifs.

Le RB Leipzig pointe à la septième place de la deuxième division allemande et a des visées sur l’ascension parmi l’élite, qui ne compte pour le moment pas un seul club de l’ex-RDA.