En atterrissant à l’aéroport de Stuttgart, certains touristes pourraient bientôt se sentir mal à l’aise. En effet, les autorités allemandes envisagent de renommer l’aéroport local d’après Manfred Rommel, le fils du général nazi Erwin Rommel, le tristement célèbre « Renard du désert ».

Manfred Rommel a été maire de Stuttgart pendant 22 ans. Il décède au mois de novembre dernier, à l’âge de 84 ans.

La décision de renommer l’aéroport a provoqué un tollé en Allemagne et à l’étranger. Beaucoup craignent en effet que le site ne soit associé par erreur au père de Rommel.

Envoyé par Hitler pour secourir leurs alliés italiens débordés par les Anglais, un corps expéditionnaire de l’armée allemande arrive à Tripoli.

Le commandement des unités allemandes de l’Afrika Korps, opérant en Afrique du Nord, est confié à Erwin Rommel de janvier 1941 à mai 1943. Rommel est considéré comme l’un des plus grands stratèges militaires du XXe siècle.

Pendant la guerre, son corps a réussi à progresser jusqu’à la porte de l’Egypte, avant de reculer devant les forces alliées à El Alamein. Cette bataille marque un coup d’arrêt à la progression de l’Afrikakorps en Afrique du Nord. Au printemps 1943, les forces de l’Axe auront quitté l’Afrique du Nord.

Impliqué dans une tentative manquée d’assassinat contre Adolf Hitler, Rommel est forcé de se suicider en 1944. Son fils Manfred était âgé de 15 ans à l’époque.

L’actuel maire de Stuttgart, Fritz Kuhn, a déclaré son soutien à la décision de renommer l’aéroport, décrivant Manfred Rommel comme une personne qui s’est dressée « plus que quiconque en faveur de la tolérance, de la réconciliation et d’un monde ouvert », selon le quotidien allemand Stuttgarter Nachrichten.

« Son positionnement à gauche est toujours allé de pair avec ses efforts pour construire des ponts ».

Les autorités de Stuttgart ont tenté d’étouffer la controverse, affirmant que l’aéroport sera probablement renommé « Manfred Rommel » ou « Maire Rommel », afin d’éviter toute confusion.