Le général de division Amikam Nurkin est devenu jeudi le nouveau chef des forces aériennes israéliennes, remplaçant le général de division Amir Eshel, qui a servi cinq ans à ce poste.

Nurkin a été dans le passé chef de l’administration de planification militaire. Eshel, qui a servi pendant 40 ans au sein de l’armée, va prendre sa retraite.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et le chef d’Etat major de l’armée israélienne Gadi Eizenkot ont assisté à la cérémonie au siège de l’armée à Tel Aviv, saluant les deux hommes pour leur dévouement pour la sécurité israélienne.

« Amir, merci pour ces 40 années de contributions significatives à la sécurité de l’Etat d’Israël », a indiqué Liberman. « Nurkin, vous accédez à ce poste et vous devrez immédiatement relever de nombreux défis. Vous aurez besoin de transformer le bras long [de l’armée israélienne] en un bras encore plus long ».

Dans son discours, Nurkin a indiqué qu’il continuerait le travail de son prédécesseur. « Le commandement [d’Eshel] a élargi l’enveloppe des capacités des forces aériennes dans l’attaque et dans la défense, sur la terre et dans l’air », a-t-il dit.

Le prochain chef des forces aériennes a également salué le travail d’Eshel qui a contribué à mettre en avant une « connexion stratégique avec les forces aériennes, à proximité ou à distance ».

Le chef des forces aériennes israéliennes, le général de division Amir Eshel, à droite, échange une poignée de main avec le chef d'Etat-major de l'armée Gadi Eisenkot durant une cérémonie au siège de Tel Aviv le 10 août 2017 (Crédit : Armée israélienne)

Le chef des forces aériennes israéliennes, le général de division Amir Eshel, à droite, échange une poignée de main avec le chef d’Etat-major de l’armée Gadi Eisenkot durant une cérémonie au siège de Tel Aviv le 10 août 2017 (Crédit : Armée israélienne)

Eshel avait remplacé Ido Nehoshtan au mois de mai 2012 et il a commandé les forces aériennes durant la campagne de l’opération Pilier de Défense à Gaza qui avait duré huit jours en novembre 2012 et au cours de la guerre de Gaza de 2014, connue en Israël sous le nom d’opération Bordure protectrice.

« Amir, vous terminez votre commandement des forces aériennes après cinq années et trois ou quatre mois. Amir, vous avez eu un impact sur les forces aériennes et je voudrais également dire que vous avez influencé l’Etat major et l’armée israélienne par vos prises de positions courageuses et créatrices, grâce à la manière dont vous avez présenté les choses durant les discussions et principalement dans vos actions », a dit Eizenkot.

Le chef de l’armée a également noté que l’une des dernières missions assumées par Eshel avait été de répondre au crash meurtrier d’un hélicoptère, lundi, au cours duquel le pilote, le major David « Dudu » Zohar, a été tué et le co-pilote grièvement blessé.

« Je pense que nous voyons les forces aériennes à leur meilleur niveau, dans la mesure où elle sait comment réconforter la famille et comment regarder les faits avec clarté et enquêter professionnellement sur les choses », a dit Eizenkot.

« Nous tirons les leçons des choses et nous tentons d’atteindre un nombre minimum de victimes durant la guerre et un nombre minimum de victimes lors des entraînements », a-t-il dit.

Dans son discours, Eshel a également évoqué le crash, disant que le « coeur des forces aériennes se trouve aux côtés de la famille Zohar ».

Eizenkot a estimé que le remplacement d’Eshel par Nurkin était naturel car il avait « déjà occupé toutes les positions centrales au sein des forces aériennes » et qu’il avait démontré son « excellence à travers toutes ses années de service ».