Un ancien conseiller du ministre de la Défense iranien a déclaré cette semaine que Téhéran chercherait à armer les Palestiniens en Cisjordanie avec des « armes stratégiques » y compris des missiles capables de cibler Tel Aviv et Haïfa.

Le chercheur iranien Amir Mousavi a déclaré à la chaîne de télévision libanaise Mayadeen qu’une « réorganisation majeure attend la région » alors que « de nouveaux fronts importants seront soudainement ouverts pour soutenir la cause palestinienne en Cisjordanie et à Gaza ».

« Un nouveau front doit être ouvert depuis la Cisjordanie, après qu’elle ait été armée, spécifiquement avec des missiles », a déclaré Mousavi dans des commentaires relayés par l’Institut de Recherche des Médias pour le Moyen Orient (MEMRI), « parce que nous savons très bien que la distance entre la Cisjordanie et Tel Aviv, Haïfa et les autres zones est beaucoup plus courte que la distance depuis Gaza. Des moyens simples sont donc nécessaires. Il n’y a pas besoin de missiles à longue portée. Des missiles à courte portée peuvent totalement changer la physionomie dans les territoires occupés ».

Mousavi a ajouté que Gaza recevrait également un soutien militaire accru de l’Iran. En ce qui concerne l’Autorité palestinienne qui contrôle la Cisjordanie et qui a, au cours des récentes années, coopéré étroitement avec Israël sur des questions de sécurité, Mousavi a noté : « Nous espérons que les frères de l’Autorité palestinienne nous aideront plutôt que nous empêcherons ».

Mardi, le chef suprême de l’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei a incité le monde islamique à armer les Palestiniens pour leur permettre de contrer ce qu’il a qualifié de « génocide » d’Israël dans le bande de Gaza.

Dans un discours marquant la fête musulmane de l’Aid al-Fitr, Khamenei a déclaré qu’Israël agissait comme un « chien enragé » et « un loup sauvage », causant une catastrophe humaine contre laquelle il fallait résister.

« Le président américain a publié une fatwa pour que la résistance soit désarmée afin qu’elle ne puissent pas répondre à tous ces crimes (commis par Israël) », a déclaré le Guide suprême, faisant référence à l’appel de Barack Obama pour le « désarmement des groupes terroristes et la démilitarisation de Gaza ».

« Nous disons le contraire. Le monde et tout particulièrement le monde islamique devrait armer… le peuple palestinien »

L’AFP a contribué à cet article.