La ville d’Amsterdam va renforcer la sécurité autour de ses écoles juives et des synagogues à la suite de l’attaque antisémite perpétrée le 24 mai à Bruxelles, a annoncé vendredi le maire de la ville.

« Nous avons examiné quelles pourraient être les conséquences pour la menace et les éventuels risques encourus par la communauté juive d’Amsterdam », a indiqué le maire Eberhart van der Laan dans une lettre envoyée dans la nuit de jeudi à vendredi au Conseil municipal.

Le 24 mai, un homme avait ouvert le feu au Musée juif de Bruxelles, tuant un couple d’Israéliens et une retraitée française. Un jeune employé belge, très grièvement blessé, est dans un état désespéré.

Interpellé le 30 mai à Marseille, le suspect est un franco-algérien de 29 ans adepte de l’Islam radical. Mehdi Nemmouche s’était rendu en Syrie fin 2012, où il aurait, selon le parquet de Paris, intégré un groupe jihadiste avant de revenir en Europe.

Le maire dit avoir été informé jeudi par les services néerlandais de lutte anti-terroriste (NCTV) qu’ « une attaque contre des lieux juifs est imaginable », bien qu’ « aucune information ne montre qu’une attaque contre des objets juifs soit en cours de préparation aux Pays-Bas ».

Sur recommandation du NCTV et en concertation avec la communauté juive d’Amsterdam, le maire a dès lors décidé la mise en place des mesures de sécurité supplémentaires. Les détails doivent encore être finalisés.

« Ces mesures sont indépendantes de celles que la communauté juive a pris pour augmenter sa sécurité », a indiqué le maire, en référence aux mesures prises dès le jour de l’attaque par la communauté juive d’Amsterdam.

« Nous avons déjà pris nos propres mesures de sécurité, qui sont déjà en place », a indiqué à l’AFP Esther Voet, directrice du Centre néerlandais d’information et de documentation sur Israël (CIDI).

Interrogée par l’AFP, la municipalité a refusé de dire quelles mesures elle comptait prendre ni quels lieux elle comptait surveiller, se limitant à dire que les mesures concernaient les « institutions juives » d’Amsterdam.

Environ 25.000 juifs habitent dans la capitale néerlandaise, qui compte une dizaine de synagogues et de nombreuses écoles juives.

Amsterdam abrite en outre le célèbre musée Anne Frank, l’adolescente juive dont le journal intime écrit pendant la Seconde Guerre mondiale a été lu à travers le monde.
En Belgique et France aussi, la sécurité autour des institutions juives a été renforcée.