Le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki, a annoncé lundi qu’il avait envoyé une lettre aux puissances mondiales, telles que les Etats-Unis, l’Union européenne et les Nations unies, leur demandant de déclarer les groupes des implantations, qui attaquent le peuple palestinien et leur propriété, des « organisations terroristes ».

Selon Reuters, A-Maliki a écrit que les colons extrémistes connus sous le nom des « Jeunes des collines » et d’autres colons militants qui commettent les crimes haineux du « Prix à payer » « pratiquent la terreur… constamment contre le peuple palestinien, sa terre, ses lieux saints et sa propriété ».

« Ces groupes jouent un rôle dans les tueries, l’incitation à la violence et dans la propagation d’une culture de haine et de racisme », continue-t-il dans sa lettre, qui a aussi été envoyée à la Russie, au Canada, à la Ligue arabe et à l’organisation des Etats islamiques, selon l’information diffusée.