Des internautes norvégiens ont appelé à former une nouvelle chaîne humaine autour de la principale mosquée d’Oslo samedi, une semaine après le succès d’une initiative similaire autour de la synagogue de la capitale norvégienne.

« Nous sommes un groupe de personnes qui, face aux craintes et à la polarisation montantes de la société, tient à montrer que nous ne considérons pas les musulmans comme une menace mais comme une richesse », expliquent sur Facebook les initiateurs de la « chaîne de la solidarité ».

« Nous sommes heureux que les musulmans fassent partie intégrante de notre société et nous avons le sentiment que cette minorité est vulnérable », ajoutent-ils, en évoquant de récentes attaques islamophobes en France, en Suède ou encore aux États-Unis.

Lundi en milieu de journée, près de 400 personnes avaient exprimé l’intention de participer au rassemblement pacifique samedi à 16H30 autour de la mosquée Jamaat Ahle-Sunnat près du centre d’Oslo.

L’initiative surfe sur le succès d’une première chaîne humaine organisée samedi dernier par de jeunes musulmans autour de la synagogue d’Oslo en solidarité avec les juifs visés une semaine plus tôt à Copenhague.

Pendant ce rassemblement hautement médiatisé auquel ont pris part environ 1 300 personnes, Juifs et musulmans ont multiplié les messages de fraternité entre les deux communautés religieuses.

Dans la nuit du 14 au 15 février, un Juif de 37 ans avait été tué par des tirs visant la synagogue de Copenhague. L’auteur présumé des coups de feu, Omar El-Hussein, Danois d’origine palestinienne, avait quelques heures auparavant tué une autre personne en tirant sur un centre culturel où se tenait un débat sur l’islamisme et la liberté d’expression.

Rappelant les attentats contre Charlie Hebdo et un supermarché casher qui avaient provoqué la mort de 17 personnes à Paris du 7 au 9 janvier, ces attaques avaient ravivé les craintes d’une polarisation entre communautés religieuses.