Quelques jours après qu’un Israélien a été tué par des terroristes palestiniens dans une épicerie Rami Levy dans l’implantation Shaar Binyamin, la chaîne de supermarchés discount a annoncé lundi que des mesures de sécurité renforcées seront appliquées à l’ensemble de leurs magasins en Cisjordanie.

L’annonce a été faite après que deux cadres supérieurs de Rami Levy ont assisté à une audience sur la sécurité à la demande de la police qui, après l’attaque, a déclaré que la sécurité laxiste du magasin est en partie à blâmer pour l’attaque au couteau de jeudi qui a entraîné la mort du soldat en permission Tuvia Yanai Weissman, 21 ans.

En vertu des nouvelles mesures de sécurité énoncées par la police, les établissements Rami Levy en Cisjordanie doivent être équipés de caméras de sécurité, de détecteurs de métaux et devront augmenter le nombre d’agents de sécurité, a signalé la Deuxième chaîne.

La police a noté que l’audience a eu lieu dans une « atmosphère positive » et a déclaré que les représentants Rami Levy ont proposé d’appliquer les mesures de sécurité renforcées à certains de leurs points de vente à Jérusalem.

Les responsables du magasin ont déclaré qu’un détecteur de métal avait déjà été installé dans leur magasin à Shaar Binyamin.