L’Algérie a condamné « avec force » la reconnaissance officielle de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président Donald Trump mercredi, selon l’agence d’Etat algérienne APS, citant un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères.

Cette « grave décision (…) constitue une violation flagrante des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité (de l’ONU) et de la légalité internationale », indique le ministère des Affaires étrangères.

« C’est avec une très grande préoccupation que l’Algérie a pris connaissance de la décision de l’administration américaine de reconnaître El-Qods Echarif (Jérusalem la bénie) comme capitale d’Israël », poursuit-il dans son communiqué.

La décision annoncée mercredi par Donald Trump de reconnaître « officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël » et de transférer l’ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv vers cette ville a suscité une large vague de condamnations internationales.